What is stress ?

Stress is inevitable for everyone. A true natural reaction of the body, it can affect the psychological and physical balance. When faced with unforeseen events or significant changes, stress helps us become aware of a danger that threatens us. Even if this fear is irrational or imaginary,

Considered the “evil of the century”, stress affects all social classes and is rife mainly in the world of work. Although sometimes considered a driving force for some, it can lead to serious anxiety disorders when it is triggered too often or when the individual cannot manage it.

Stress is a set of reactions in the body when it is subjected to external stresses. It’s a reflex fight or flight response. The triggered stress causes certain bodily reactions that last from a few minutes to several days or weeks:

  • Sleep and appetite disturbances.
  • Tiredness.
  • Irritability.
  • Nervousness.
  • Muscle contractions (especially in the neck or back).
  • Low libido.
  • Memory impairment.
  • Concentration disorders.

The causes of stress:

As stress comes in response to a situation, it is normal that we are not all equal in the face of it, each of us being unique. Nevertheless, it can be said that the main stressors are generally external:

  • Stress related to work (or studies): related to performance, work atmosphere, management methods or boredom (which leads to burnout)
  • Difficulties in his personal life: managing children, overwork, financial problems (which can lead to depression or even depression)
  • Apprehension of an event: this is a "good" stress which, by releasing adrenaline, allows us to increase our physical and mental capacities
  • Post-traumatic stress: aftermath of a traumatic event
  • Difficultés relationnelles : il s’agît d’un stress éprouvé par les personnes timides et/ou mal à l’aise à l’idée de s’exprimer en public (par exemple lors de prises de paroles, déjeuners entre collègues.).

 Stress, angoisse ou anxiété : les différences

L’angoisse est une peur sans cause identifiée, l’individu ne sait pas à quoi rattacher ce sentiment.

 L’anxiété désigne quant à elle des peurs ou inquiétudes multiples et récurrentes rattachées à des causes internes (manque de confiance en soi, traumatisme) et externes. 

Ces causes peuvent être réelle ou imaginaires (angoisse liée à des éléments liés à la réalité, notion de trait de personnalité, dimension anxieuse, en dehors de tout facteur de stress). 

Le stress en revanche désigne une inquiétude liée à des causes externes (ex : problème financier, réunion avec prise de parole en public, etc)”, explique l’expert.     

Explication des symptômes :

Le corps est programmé pour réagir de deux façons lorsqu’il fait face à une situation stressante : combattre ou fuir. Cette réponse archaïque s’explique par notre passé préhistorique et l’environnement hostile dans lequel nous avons évolué depuis des milliers d’années. Notre système nerveux autonome permet aux hormones d’apporter une réponse à court terme en se déclenchant. Ceci est indépendant de tout contrôle volontaire.

L’adrénaline (produite par la glande surrénale au-dessus des reins) joue un grand rôle dans le stress aigu. Elle permet de :

  • Réduire le taux de sucre dans le sang pour utiliser toutes l’énergie nécessaire
  • Envoyer le sang dans les muscles pour être prêt à courir ou se battre
  • Maintenir une attitude d’hyper vigilance au moindre stimulus.
  • Aux premiers signes, il est important d’en parler à un médecin afin de mettre en place des solutions – parfois naturelles.

Le stress chronique :

Lorsque la situation de stress persiste ou revient fréquemment, l’activation de l’adrénaline est remplacée progressivement par celle du cortisol. Cette hormone, produite elle aussi par la glande surrénale, dégrade les protéines contenues dans les muscles pour produire de l’énergie nécessaire à l’organisme. Cette dégradation se traduit par :

  • Une augmentation du taux de sucre dans le sang, mais aussi des triglycérides et du cholestérol
  • Une diminution de l’efficacité du système immunitaire.

Plus le stress s’installe, plus la production de cortisol aggrave l’état d’anxiété, de dépression et peut même altérer les capacités de mémoire et d’apprentissage. Cette étape

est décrite comme la “phase d’épuisement” lorsque l’organisme est dépassé et que les réactions ne sont plus adaptées aux sollicitations de l’environnement

Les conséquences du stress à long terme :

Lorsque le stress perdure et qu’aucune mesure n’a été prise pour le diminuer au quotidien, il peut entraîner de véritables problèmes de santé qui dépendent des prédispositions et des antécédents de chacun. Même si le stress ne peut pas expliquer exclusivement la survenue d’une maladie, il y contribue de façon certaine pour :

  • Certaines maladies digestives comme la colopathie, les gastrites ou les ulcères gastroduodénaux.
  • Certains troubles cardio-vasculaires comme les palpitationsl’hypertension artérielle, l’angine de poitrine ou même l’infarctus du myocarde.
  • Certaines maladies dermatologiques comme l’eczéma, le psoriasis, la chute des cheveux, ou les démangeaisons.
  • Certaines infections à répétition comme l’herpès.
  • Certains troubles gynécologiques comme le retard ou l’absence de règles.

Même si son rôle dans la survenue de certains cancers n’est pas toujours prouvé, il peut y contribuer, comme pour certaines maladies auto-immunes (fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde…).

Comment combattre son stress :

Pour prévenir la survenue de maladies physiques en lien avec le stress à long terme il est essentiel de prendre soin de soi à travers une bonne hygiène de vie et des activités de relaxation comme la méditation, le yoga, l’hypnose… Dans certains cas, la prescription d’un anxiolytique de type bêtabloquant peut être envisagée. Il est moins nocif et plus efficace sur les symptômes physiques que les psychotropes de la famille des benzodiazépines qui possèdent potentiellement des effets indésirables. Il a aussi l’avantage de ne pas provoquer d’accoutumance ni de somnolence.

  • Si le stress a un retentissement sur la vie quotidienne, le travail, l’état général, il est important de consulter un psychologue sans attendre. “Si la situation ne s’améliore pas, il faut absolument en sortir”. 

Share on :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

See also