Le Pr a affirmé que pour l’instant nous n’avons pas de solutions miracles

Le Pr a affirmé que pour l’instant nous n’avons pas de solutions miracles, mais il y a des traitements qui peuvent nous permettre avec les mesures préventives d’éviter peut être des complications. En cas de symptomatologie, on peut recommander par exemple à titre préventif le Respicure, comme un plus dans le protocole du traitement de la Covid-19. Ce traitement qui est une innovation nationale du groupe BEKER peut nous aider à éviter les complications ou plutôt de développer des formes graves de respiration. Mais ce qui est sûr, selon le Pr est le fait que «le malade qui doit être hospitalisé nécessite une prise en charge spécifique car il y a une médication qui nécessité l’hospitalisation et si le patient souffre d’une diminution d’oxygène, il nécessité une oxygénothérapie».

Le Pr insiste que ce phytosanitaire est un plus, mais il n’est pas un facteur déterminant. «Tout élément qui va nous permettre d’améliorer l’état de notre patient est le bienvenu, si on a utilisé le Respicure et il nous donne une satisfaction, c’est une chance pour nous, je pense qu’on peut l’utiliser car il nous a donné une sécurité dans son emploi, mais on insiste sur le fait que le patient doit respecter les règles primaires dans la lutte contre la Covid en consultant le médecin dès l’apparition des premier symptômes».

Share on :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

See also