Le «phyto protocole Covid» de Beker

Ce médicament est composé de trois molécules

Leurs propriétés sont antivirales, anti inflammatoire, antioxydants et immunomodulatrices

Une combinaison de produits phytothérapeutiques Depuis l’avènement de la pandémie du coronavirus, les laboratoires pharmaceutiques du monde entier se mobilisent pour trouver des solutions à même d’endiguer sa progression.

Ainsi, les laboratoires Beker (LB) ont proposé, hier à Alger, le médicament «Beker Phyto-Protocole-Covid19» qui est une combinaison de produits issus de la phytothérapie, permettant de soulager les patients atteints de la Covid-19, suivant le stade de leur maladie.

Plus de détails peuvent éclairer le citoyen sur le site:
«www.backtoroots-b2r.com».


Les laboratoires Beker, connus pour leur veille sanitaire permanente, ont très vite réagi pour apporter leur contribution à l’effort de la communauté scientifique mondiale afin d’accompagner les malades atteints de ce virus, dans l’optique de les soulager, voire de les guérir.


Dès le début de la pandémie, les LB, engagés et citoyens, animés par le «sens du devoir et celui de leur responsabilité citoyenne», ont effectué un travail de recherche approfondi sur cette maladie depuis la biologie du virus «Sarscov-2», sa duplication, son mécanisme d’action à la physiopathologie, pour proposer des thérapies.

Se basant sur des études «in silico, in vitro et in vivo», la recherche était orientée sur deux axes principaux: celui du repositionnement de médicaments existants.

C’est l’exemple des traitements contre l’hépatite «C» qui ont démontré un effet antiviral contre le virus «Sarscov-2» et celui de la phytothérapie.

S’agissant de la phytothérapie, LB ont abouti à la sélection de trois molécules naturelles très prometteuses du fait de leurs propriétés antivirales, anti-inflammatoires, d’antioxydants et immuno-modulatrices.

Ce sont celles identifiées comme nécessaires pour combattre le virus et les affections respiratoires qu’il cause. Les trois molécules en question, l’Oleuropéine, le Resvératrol et la Quercétine, présentent l’avantage d’être bien connues du monde de la phytothérapie.

Elles sont sans risque et leur innocuité est avérée et largement documentée.

Le défi relevé par les chercheurs algériens des LB consistait à optimiser l’effet de ces molécules naturelles pour atteindre l’effet escompté contre la Covid-19.

Cette innovation consiste à développer et concevoir une forme galénique permettant la mise en contact directe des molécules avec les cibles thérapeutiques que sont les sinus, la gorge et les poumons.

Elle permet ainsi une action rapide et efficace pour un soulagement du malade dès les premières prises.


C’est dans cette optique qu’est née la «B2R Respicure» une solution pour inhalation inédite, conçue, développée et produite par LB pour le soulagement des diverses affections respiratoires: asthme, broncho-pneumopathie chronique obstructive (Bpco) et les infections respiratoires telles que la Covid-19.


Le «B2R Respicure» est une association de deux extraits de plantes, la Quercétine et le Resvératrol. La première est un puissant flavonoïde que l’on trouve dans plusieurs fruits et légumes.

Elle est dotée d’un large spectre de propriétés bénéfiques pour la santé.

Le second, la «Resvératrol», est un polyphénol extrait du raisin et d’autres espèces végétales.

Il joue un rôle protecteur de la cellule contre plusieurs affections systémiques..

Share on :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

See also